Palais Jacques Cœur de Bourges avec Pascal Bouchet

30.00 €

Bourges, Visite complète du Palais Jacques Cœur avec Pascal Bouchet

La vidéo comporte trois fichiers séparés à regarder en ligne (durée 3h20').

Vidéo 1 - L'extérieur du Palais (durée 42 minutes)
Vidéo 2 - La cour intérieure (durée 40 minutes)
Vidéo 3 - L'intérieur du Palais (durée 1h57')
Bonus - Raccourci en images de la visite du Palais (durée 16 minutes)

Il serait facile, en ce début du XXIe siècle, de ne voir en Jacques Cœur, le célèbre argentier de Charles VII, dont l’audace étonne autant que sa fortune colossale, qu’un simple commerçant, voire un « nouveau riche » ou, pire, le premier des capitalistes (!)… justifiant ainsi la jalousie d’un roi, par ailleurs aussi veule que fort endetté auprès de son fidèle argentier… ! Poursuivi puis assassiné par les sbires du roi, l’île de Chio serait son tombeau, nous dit l’historien ! Probablement, mais François Villon, le poète sans le sou et sans rancune, soupçonne bien autre chose…, premier pas d’une légende tenace entourant le mystère de notre aventurier magnifique et profondément noble de cœur. La clef nous est donnée par Fulcanelli, le désormais célèbre alchimiste du XXe siècle. Jacques Cœur aurait été lui-même un alchimiste et non des moindres, en tout cas un praticien fort expérimenté dans l’Art d’Hermès au point d’avoir laissé dans son Palais, sa Demeure Philosophale, les traces symboliques de ses préoccupations hermétiques. Voire même de sa réussite opérative ? Difficile d’affirmer s’il existe un lien entre son opulence et sa pratique à l’Athanor, tant son négoce avec l’orient était déjà fort lucratif ! Mais une chose est sûre, la magnificence de son Palais et la richesse des symboles qu’on peut encore y admirer, témoignent de sa bonne « étoile » autant que de sa bonne fortune en mer… hermétique ! Pascal Bouchet, passionné d’alchimie depuis plus de 25 ans, nous propose de découvrir, d’admirer et de décrypter dans le détail, les traces de l’Art d’Hermès laissées par Jacques Cœur dans son fabuleux palais, pour la postérité…
Réf : VideosPJC_PB